14/01/2014

Le peuple assemblé


"... la défiance à l’égard du politique (et non pas de LA politique) n’a jamais été aussi forte avec 87 % des personnes interrogées jugeant que les responsables politiques ne se préoccupent peu ou pas du tout de leur avis (+ 6 points);

la figure du maire se redresse depuis 2010, inspirant majoritairement confiance (61 %); 

mais, et c’est le plus grave pour la cohésion sociale et les élections à venir, les Français estimaient en 2009 à 50 % que la démocratie fonctionnait. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 30 %; 

quand 69 % - en hausse de 21 points - jugent que la démocratie ne fonctionne plus."

Source: Les Echos

Bien davantage qu'une autre politique, ce sondage montre que les Français recherchent confusément une autre façon de se gouverner, une autre façon de créer entre eux et pour eux un liant démocratique. 
Le malaise provient du fait c'est seuls un nombre infime d'élus ont compris que c'était leur devoir de les aider dans ce nouveau sens, dans la redéfinition de leur propre rôle d'acteur politique.
C'est ce malaise croissant qu'exploitent à bon compte les politiciens et démagogues. 

C'est ce qui justifie notre engagement pour l'esprit du peuple assemblé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire